Deux manguiers et vous recevrez

Quelques heures après avoir écrit le billet précédent (ça s’appelle toujours un billet ?), je reçois un mail de WordPress qui affirme que « quelqu’un » a aimé ce que je venais de publier, et m’encourage par là-même à rédiger un autre texte.

Sollicitation suffisante. Je ne fais rien d’autre que de servir de pâture aux moustiques locaux, lesquels me témoignent également un intérêt splendide mais pour le moins phagocyte. Et c’est aussi l’occasion de tester la mise en avant d’une photo, un fruitier rempli de mangues cueillies hier, en partie dans le jardin, en partie au bord de la route.

C’est la saison des mangues.

En Alsace, ça m’aurait coûté une blinde, quand bien même il me serait venu à l’idée d’acheter un si grand nombre de fruits. Ici non, et je me goinfre à raison de 3 ou 4 mangues par jour. Et le reste…

En attendant j’aurais aimé savoir QUI a aimé le billet précédent. Est-ce que ça s’appelle toujours un billet ?


Un commentaire

Répondre à Kam Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s