Dreams and Bretzels

Pourquoi je mets un titre en anglais moi ?

« Rêves et bretzels », ça n’allait pas ou quoi ?

Peu importe, on enchaîne.

Les retours de lecture de mes deux premiers bouquins (chroniques boulangères réalistes et utiles, Tome 1 et 2, voir l’onglet BOUTIQUE) m’ont permis de découvrir la frustration des lecteurs qui espéraient récolter des recettes, des savoir-faire de boulanger, un peu de professionnalisme en bref.

Ils ont été déçus parce que ce n’était pas du tout le concept du livre (n’en déplaise à la FNAC qui l’avait rangé dans le rayon cuisine !).

Cette démarche ne m’intéresse pas. Aussi ne vous attendez pas à lire quelque mode de préparation des bretzels.

Bon, ok, une photo mais pas plus.

Bretzel + un phoque violet, je vous expliquerai si vous insistez.

Une longue introduction juste pour évoquer ce scandale de vacances:

Voilà deux semaines que je ne travaille pas et pratiquement chaque nuit je rêve du travail. Je fabrique ceci ou cela. Chaque nuit. En rêve.

Cette nuit c’était des bretzels.

Normal que je sois fatigué!

2 commentaires

Répondre à zaza Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s