Abus de language

En premier lieu je tiens à dédicacer cet article à la personne qui est venue hier visiter ce blog et lire 8 articles.

Merci à toi ami lecteur, trice.

Bon, venons-en au fait.

Je suis motard, je te l’ai dit, je ne vais pas le répéter à chaque post, c’est bon.

La semaine passée, alors que je circulais tout à fait normalement sur l’autoroute, sur la voie de gauche (la troisième pour être précis), un automobiliste s’est déporté sans crier gare, et surtout sans clignotant, maquant de peu me percuter.

Tout, va bien, j’ai fait un écart salvateur et il m’a vu, redressant sa trajectoire.

Sinon, ça aurait été probablement fatal; à 130 km/h une chute peut tuer.

Là, par exemple, ça a du faire très mal.

Et je me suis dit qu’on aurait lu dans le journal local (l’Alsace), « un motard s’est tué en moto sur l’A36 ».

Alors que, non, le motard ne s’est pas tué. On l’a tué. Mais cet abus de language courant laisse entendre que conduire une moto a quelque chose de suicidaire.

Je dis non. Je m’insurge.

Dan 70 % des accidents moto le pilote est victime. Le saviez-vous ?

Si vous êtes motard, probablement, sinon vous êtes probablement surpris(e).

Toujours le même refrain : « pardon, je ne vous ai pas vu.. »

Ce à quoi on a envie de répondre: « si tu avais regardé dans ton rétro, tu m’aurais vu. Je vais 110 Kg et ma moto pas loin de 200, on ne passe pas inaperçu.

Bref,

Ride safe les 2RM.

Et pour les autres, merci de contrôler dans vos rétro avant de changer de file.

Peace.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s