Ça, le thé !

La petit rivière au coin de la rue

Je suis souvent frappé par un sentiment de gâchis: le coin pourrait être très beau, magnifique à vrai dire.

Je crois que l’image témoigne bien du sujet.

La même chose sans la pollution ce serait un petit coin de paradis, mais dans l’état….

Evidemment personne n’y est pour rien. Qui incriminer ? Les gens ? Les pouvoirs publics ? Les parents? L’éducation nationale ? (Pour peu qu’on puisse l’appeler ainsi).

Je crois qu’on prend plus pleinement conscience à certains endroits de l’urgence d’un changement de domination mondiale. Il est évident que seul le Royaume de Dieu peut améliorer la vie de ce milliard d’habitants indiens et des autres.

Mais la religion et la politique ainsi que le système commercial avide empêchent cette prise de conscience, détournent les gens de ce qui a de l’importance et de la valeur.

Ailleurs c’est le Coronavirus qui fait des ravages, qui secoue les fondements de la société, qui remet en question le quotidien.

La prédication n’est pas facile en ces derniers jours mais elle est plus importante que jamais.

Je m’estime très favorisé de pouvoir prêcher librement ici pendant un mois. C’est un magnifique cadeau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s