Rasam, ou alimentation et santé

Salut les ami(e)s!

Je viens aujourd’hui aborder un point essentiel concernant la culture tamoule, pour ne pas dire indienne (en fait l’Inde est tellement grande que je ne veux pas prendre le risque de généraliser, mais je suppose que c’est pareil ailleurs dans le pays).

L’alimentation est très importante pour les Tamouls. Vous me direz qu’en France aussi, que beaucoup luttent conte la malbouffe, s’efforcent de manger bio, etc…

C’est vrai. Mais on boxe dans une toute autre catégorie les amis.

Ici, en Inde (bon tan pis, je généralise, si quelqu’un n’est pas d’accord avec le constat qu’il le dise dans les commentaires), on considère l’alimentation comme un véritable soin.

Quand on dit que c’est bon on ne parle pas que du goût. (La aussi, on est dans deux univers différents. Les goûts indiens et les goûts européens, n’ont rien à voir, et je parle des saveurs, des odeurs, pas de ces goûts qui sont en fonction de chacun.)

Si on dit que c’est bon c’est que c’est sain, utile à l’organisme et bénéfique à la santé. C’est ce qu’on recherche dans le fait de se nourrir. Alors que le Français moyen ne recherche que la notion de plaisir, parfois même en sachant que c’est mauvais pour sa santé. Sinon les Mac’Do n’existeraient plus en France depuis longtemps, tout le monde sait que c’est nocif. Mais … c’est bon!)

Ici on ne cultive pas ce genre de paradoxe. Ce qui ne signifie pas qu’il n’y a pas de Mac’Do en Inde. Mais par exemple, ici, à Chennai, il y a seulement 3 restaurants de l’enseigne américaine pour 8 millions d’habitants (les sources varient entre 7 et 10 millions).

Il y a 3 restaurants Mac Donald’s à Mulhouse (en comptant celui de Lutterbach) pour 120 000 habitants.

Tu saisis le contraste même si tu n’es pas prof de maths.

Ici donc, l’alimentation est un soin.

Vite une photo avant que tu ne commences à décrocher !

à table !

Il n’y en a pas sur la photo mais prenons l’exemple du Rasam.

C’est une soupe, si l’on peut dire, qui se consomme à la fin du repas.

Quand tu as achevé ton plat principal, comme ici sur la photo, essentiellement végétarien, tu prend un peu de riz que tu mélanges avec beaucoup de Rasam pour qu’il s’imprègne de toutes les bonnes choses qu’il contient, à savoir : jus de tamarin, poivre, tomate, cumin, gingembre, piment, feuilles de curry, coriandre, et/ou d’autres épices en fonction du cuisinier).

Rasam

Et tu finis ton assiette parce qu’en plus d’être très bon… c’est très bon!

Les vertus du rasam ? Tu peux aller voir sur Google!

Mais c’est bon pour les voies digestives et les voies respiratoires pour faire rapide.

Alors oui, ici le confinement est compliqué, on y reviendra, mais on a le rasam !

Et toi, t’en dis quoi ?

4 commentaires

  1. Ça a l’air super bon. C’est dommage qu’on n’ait pas le même raisonnement qu’eux sur la nourriture. En tout cas, belle découverte merci beaucoup !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s