Étrangers

Bon, la situation n’est pas de tout repos, ou alors pour être plus exact elle est particulièrement propice au repos forcé !

Il y des détails qui comptent: M. Narendra Modi, le premier ministre indien se trouve être un nationaliste.

Je ne fais pas de politique.

Mais comme un végétarien sait que le poulet et le bœuf ne sont pas deux viandes comparables, je sais que dans le cadre d’une action politique nationaliste, les étrangers ne sont pas les bienvenus.

Même s’ils étaient déjà sur place avant la venue des mesures…

Ce n’est pas seulement un sentiment diffus.

Ce matin, notre frère Shamuga est allé faire des courses. Il devait ramener 45 œufs mais en scooter c’est délicat. Sachant que j’aime beaucoup me balader en 2 roues ( et les œufs) il m’a tout de suite arrêté:

« Mais tu ne peux pas venir avec moi. »

Bon , j’obéis.

Il se trouve que le gouvernement a demandé aux étrangers arrivés après le 15 mars d’apposer sur le portail de leur maison un autocollant portant la mention FOREIGNERS (Étrangers), indiquant aussi s’ils sont séropositifs ou séronégatifs au Covid-19 ainsi que leur pays d’origine.

Imagine l’ambiance dans le quartier si tu vas gentiment coller ta petite affiche: ETRANGER, FRANCE, MALADE.

Combien de temps avant que quelqu’un y mette le feu ?

Bon, à vrai dire nous ne sommes pas concernés puisque nous sommes arrivés largement avant le 15 mars.

Mais même si les dégâts causés ici sont insignifiants pour l’instant, les gens ont peur. (Les médias font tout pour, non ?)

à la gare de Calcutta

Et on sait comment se manifeste la peur de l’étranger.

Elle porte même un nom.

Xénophobie.

Alors je ne suis pas allé chercher les œufs.

On se fait discret.

C’est dommage parce qu’il fait super beau, le soleil me demande de sortir à sa rencontre et je ne peux pas. Je suis déçu.

Déçu par l’humain.

Les Indiens qui regardent les Français de travers ici sont les mêmes que les Français qui regardaient les Asiatiques de travers en France il y a un mois.

Des ignorants. Des mal-aimés. Désespérés. Craintifs et dangereux.

N’en déplaise aux nationalistes de tout poil, le départ des étrangers n’est souhaitable nulle part dans le monde.

Ce qui est souhaitable c’est d’acquérir la connaissance, que cette connaissance nous apprenne l’amour, que cet amour nous mène à l’espoir. Alors il n’y a plus de place pour la crainte, plus de danger à redouter.

Modi. Je prie pour que tu trouves la voie de l’amour.

Amen.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s