Rapatriés

Voilà, fin de l’aventure, nous sommes à Mulhouse depuis hier après-midi.

Fatigués mais revenu à notre point de départ.

Nous avons été rapatriés. C’est rare comme condition, si on y pense.

Je te fais un petit résumé ?

Bon si ça te fait plaisir.

Jeudi, dès 8 h 30 le matin, nous devions nous rendre à l’hôtel Trident, un hôtel 5* pas très loin de l’endroit où nous étions afin que nous puissions y être pris en charge par l’équipe de l’ambassade.

Nous nous y sommes donc rendus à l’heure prévue. ET nous avons attendu une heure.

Le personnel de l’hôtel n’était pas au courant…

Un peu flippant.

Avec Shanmugan et Rajmohan, dans l’attente.

Finalement, à 9 h 30 un bus s’est arrêté devant l’hôtel et le chauffeur est venu nous chercher.

C’était le moment de faire nos adieux à nos frères et amis.

Bye Bye !

Puis nous avons été conduits au Novotel, où nous avons rempli les formalités administratives et attendu jusqu’à 14 h avant d’être reconduits à l’aéroport pour le départ.

Tranquille, on attend pendant des heures, on a que ça à faire de toute façon.

L’aéroport était complètement arrêté, fermé, nous étions le seul vol.

C’est à dire que tout le personnel aéroportuaire avait été mobilisé uniquement pour notre rapatriement, ce qui ne mettait pas forcément tous ces braves employés dans une excellente humeur, c’est compréhensible.

On a du passer plein de points de contrôles.

C’était bizarre…

Note vol était prévu à 18 h 30, nous sommes partis beaucoup plus tard et nous sommes arrivés à Paris à 3 h au lieu de 1 h 30, horaire initialement prévu.

Heureusement, notre ami Sam est venu nous chercher à l’aéroport pour nous conduire en voiture jusqu’à la gare de Lyon, nous épargnant 53 € de taxi.

La gare ouvrait à 5 heures, notre train était à 11 h 30.

Nous avons encore attendu.

La gare de Lyon presque vide, ça aussi c’était bizarre !

Nous avons pris le TGV Paris-Mulhouse.

Bon, le port du masque n’est pas exemplaire sur cette photo, j’avoue.

Et finalement, nous sommes arrivés à bon port, ou plutôt à bonne gare, à 14 h 30, où notre ami et frère Selvam était venu nous chercher pour nous amener à la maison.

Il avait même pris le soin, avec son épouse Jeyanthy, de nous préparer un repas afin que nous n’ayons pas besoin de cuisiner en rentrant.

On reste dans la cuisine tamoule.

Au bout du compte, je me rend compte que je t’ai offert un véritable reportage photo mon ami(e) !

Bien évidemment, j’ai très vite repris le cours de mes activités mulhousiennes et je reprends le travail mardi.

Je ne serais donc certainement plus aussi assidu dans les temps qui viennent mais ça me ferait vraiment plaisir que tu continues à venir ici, lire ce qui se passe.

A bientôt !

5 commentaires

  1. Coucou enfin chez vous ! Quel marathon mais cette expérience restera inoubliable. J’ai bien aimé te suivre dans ta littérature et je ne manquerai pas tous les jours de jeter un œil sur ta poésie, même si elle se fait plus rare. Bon courage à vous deux pour cette reprise et pour ce retour à une vie plus mouvementée. Gros bisous à vous deux .

    J'aime

  2. Merci Christophe de nous avoir permis de voyager « un peu » en votre compagnie, nous qui étions ici confinés (vous aussi mais dans une autre ambiance 😅) ! Cela nous a aidé à nous évader de notre quotidien et nous a fait découvrir un petit aperçu de notre grande famille internationale ! Contente de vous avoir vu par zoom hier👋. À bientôt ! Amitiés fraternelles !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s