Entrée en matière

Alors lui, il vient de me donner de l’inspiration d’une rare immédiateté !

Onze heures. J’entends sonner à la porte, un très bref coup de sonnette. Puis on ajoute un toc-toc manuel (digital devrais-je dire) tout aussi bref.

Je me lève pour aller ouvrir. Je me retrouve avec un jeune homme bien habillé, bien coiffé, bien masqué, tenant une chemise cartonnée à la main et une carte de visite qu’il me tend avec ces mots savamment étudiés:

« Bonjour monsieur, je vous rassure ce n’est pas les Témoins de Jéhovah… »

Personnellement, j’aurais plutôt opté pour ce ne sont pas…

Puis je n’ai pas écouté la suite, je lui ai rendu sa carte de la société TOTAL, fournisseur d’énergie et destructeur d’éco-systèmes et je lui ai gentiment répondu avant de refermer la porte sur sa triste présence:

Photo de Andrea Piacquadio sur Pexels.com

« Désolé, moi je suis Témoin de Jéhovah, vous avez mal choisi votre entrée en matière, au revoir, bonne journée. »

Il a encore murmuré quelques ineptes paroles que je n’ai pas écoutées non plus.

Revenons sur ton entrée en matière, ô démarcheur complice et stupide.

« Je vous rassure, je ne suis pas Témoin de Jéhovah« , puisque tels auraient du être tes propos si tu avais voulu t’exprimer franchement et dans un français correct.

D’abord, sache que ça ne me rassure pas du tout. Pour tout te dire, je n’accorde pas ma confiance à quelqu’un que je n’ai jamais vu, sauf éventuellement, précisément parce qu’il est Témoin de Jéhovah.

Tu as parlé bêtement. Un peu comme si mon dentiste me disait: « n’ayez pas peur, je vais vous faire très mal … »

Bien entendu, argumenteras-tu naïvement, tu ne pouvais pas savoir…

Si, si, tu aurais pu le savoir, si ton ignorance crasse t’avais permis de supposer une seule seconde que les Témoins de Jéhovah sont des gens comme les autres, qui ont un chez eux, un abonnement à un fournisseur d’électricité et un minimum d’amour-propre. Nous ne cessons pas d’exister lorsque sur nous tu refermes ta porte avec mépris.

Jeune homme, je tiens aussi à te préciser quelque chose : je ne te juge pas, je te montre tel que tu es.

Comprends que rien ne te permettait une telle entrée en matière. D’abord tous mes voisins savent que nous sommes Témoins de Jéhovah et ils nous aiment beaucoup, tu ne vas pas faire gagner de l’argent à TOTAL dans cette entrée d’immeuble, désolé.

Ensuite, nous ne sommes pas des démarcheurs ou des colporteurs comme c’est ton cas. Nous recherchons activement des personnes en quête de spiritualité afin de les aider à comprendre la Bible. Nous le faisons gratuitement et bénévolement, prenant sur notre temps libre, parce que nous considérons que nos contemporains méritent un tel sacrifice.

Et il ne me viendrait jamais à l’esprit de me présenter à une porte en disant:

« Bonjour Monsieur, je vous rassure, je ne travaille pas pour TOTAL « , même si en réalité, c’est plutôt rassurant.

6 commentaires

  1. Tu aurais dû lui donner le point numéro 1 du livre « applique toi à la lecture et a l’enseignement »…

    Timothée

    J'aime

  2. Cher Christophe,

    Décidément, j’aime ton humour ! J’ai passé un excellent moment à lire tes démêlés avec ce démarcheur indélicat. Ce que c’est que les arguments de vente, hein ! Et le plus drôle – comme quoi le hasard n’existe vraiment pas, et que les faits finissent toujours, d’une manière ou d’une autre, par s’équilibrer – samedi soir, mon téléphone sonne. Comme c’est un numéro que je ne connais pas, je ne décroche pas. On me laisse un message : Bonsoir, je suis témoin de Jéhovah, et je vous appelle parce que vous en avez fait la demande… Ni une ni deux, je rappelle pour mettre les choses au point : je n’ai envoyé aucune demande à qui que ce soit, et ce procédé me semble particulièrement inacceptable, dans la mesure où il use du mensonge. C’est vrai, non ? Le mensonge, on m’a toujours appris que c’était très, très vilain. Seulement voilà, quelle que soit l’énergie – gaz à tous les étages ou bon dieu jusque dans les placards – il faut vendre, vendre, vendre toujours… Du chiffre, bordel ! du chiffre ! Pas question de tergiverser ! Alors, on ne recule devant rien, bassesse, mensonge, vilénie, escroquerie, tout est bon, pourvu qu’à la fin, le quota soit atteint.

    Je t’embrasse fort, de loin,

    Joan

    PS : Tu as réussi à écouter les deux premiers épisodes d’Igor ? Le troisième sera dévoilé après-demain…

    >

    J'aime

  3. Chère Joan,
    merci beaucoup pour ton commentaire intéressant.
    Je tiens à te rassurer.
    Les Témoins de Jéhovah n’usent pas du mensonge pour vendre.
    Ceci pour deux raisons :
    la première c’est que la pratique du mensonge est clairement condamnée par l’ensemble des Saintes Écritures.
    La seconde est d’une évidente simplicité : nous ne vendons rien.
    Si cette personne t’a contactée parce que tu en avais fait la demande alors que tu n’avais rien demandé, je ne vois qu’une explication : quelqu’un (bien ou mal attentionné) a rempli une demande à ta place en indiquant tes coordonnées.
    Cela s’est déjà produit.
    Donc, pas d’équilibre restauré.
    Ce qui est bien est bien, ce qui est mal est mal.
    Nous ne faisons rien de mal délibérément, sois-en assurée.
    Sincèrement,
    Christophe

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s