Un premier roman singulier

Je crois que tout premier roman part d’une obsession.

Les suivants peuvent naître à la suite d’une simple idée, d’une inspiration ou d’un fait divers.

Mais le premier doit être écrit pour libérer son auteur d’une obsession, d’une idée fixe.

Singulier(s) : d’abord une obsession

Aujourd’hui les super-héros sont partout, ils ont envahi les séries. MARVEL et DC COMICS sont devenus incontournables, omniprésents.

Ce n’était pas le cas il y 5 ans seulement. Et encore mois il y a 40 ans.

Mais je me souviens encore des Comics Marvel de mon enfance.

Strange, Spiderman, Daredevil, je n’avais pas de telles lectures à la maison, en fait je n’étais pas féru de BD.

Mais j’ai des cousins, Alain, Bruno et Michel, qui se reconnaitront, et chez eux il y avait ces précieuses revues de bandes dessinées américaines de super-héros. Je les lisais volontiers.

Et j’ai longtemps été obsédé par cette notion de double vie : les supers-héros ont cette double identité, citoyens lambda le jour, justiciers masqués la nuit.

Et si c’était vrai ?

Et si il y avait vraiment des gens parmi nous, bénéficiant de super pouvoirs sans qu’on le sache.

Auraient-ils nécessairement l’obligation morale de servir la cause de l’humanité ?

Raymond Lefranc, est-il bien Ray L ?

Il n’en fallait pas moins pour me décider à créer la fausse autobiographie de Raymond Lefranc.

Un vrai super-héros, ou plutôt non, un véritable anti-super-héros ou un super-anti-héros.

Un être pratiquement associal, un marginal, qui se découvre des facultés exceptionnelles.

Va-t-il les mettre au service de la société ?

Le paradoxe est-il viable ?

Que dit-il lui-même des super-héros ?

Laissons-lui la parole ; voici un extrait du prologue de Singulier(s):

« (…) Qu’en est-il vraiment de ces personnages étranges dont certains parmi vous rêvent de détenir les mêmes impressionnants pouvoirs ?

Je ne prétends pas répondre à cette question dans son ensemble, je n’ai pas étudié le phénomène, je ne suis pas un scientifique bardé de diplômes qui a pris le temps de se pencher sur la question. Mais mon récit pourra sans doute vous aider à comprendre un peu plus exactement quelle peut être la vie de ces humains pas comme les autres. Je suis l’un d’eux. »

Rhôôô ! ça donne envie de lire la suite, hein ?

Petit(e) veinard(e), ça tombe bien puisque Singulier(s) est en promotion exceptionnelle pendant tout le mois de septembre !

Le prix de vente de 16, 95 € est ramené à seulement 9, 95 € jusqu’à la fin du mois et en plus les frais de port sont offerts.

Non, non tu ne rêves pas !

Comment faire pour commander ?

C’est super simple :

  • tu peux aller dans l’onglet Boutique
  • tu peux aller dans l’onglet Contact
  • tu peux commander directemetn dans la section Commentaires
  • si tu as mon numéro, tu m’appelles

Je te ferai une belle dédicace avec un stylo bleu ou noir.

Si tu es un(e) excentrique on peut même partir sur du vert ou du rouge !

Enjoy !

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s