Écrire son premier roman en dix minutes par jour, de David Meulemans

J’avoue que ce titre sonne comme une promesse qui ne sera pas tenue, un attrape-nigaud, encore un piège à pigeons. On s’attend plutôt à trouver un tel titre sur un ebook téléchargeable gratuitement habitant un cheval de Troie que sur un livre de la très belle maison d’édition Aux Forges de Vulcain. Et quand on lit le nom de l’auteur, David Meulemans, qui n’est autre que le président des Forges, on se dit qu’il y a probablement anguille sous roche.

Je trouve cette psychologie inversée courageuse et habile. Utiliser un titre tellement peu accrocheur pour le lecteur sérieux que ce dernier se dit que ça doit être intéressant quand même (ce dernier, en l’occurrence, c’est moi) et qu’il va s’empresser d’acquérir l’ouvrage en question.

En effet, on peut parler d’empressement à juste titre (pas de jeu de mots ici) puisque Écrire son premier roman en dix minutes par jour est paru le 22 janvier, jour auquel j’ai participé à l’atelier d’écriture dirigé par … David Meulemans. Il avait achevé cette agréable rencontre en ajoutant timidement, où impeccablement convaincant dans son rôle d’éditeur timide, que son livre sortait le jour-même. Redoutable d’efficacité dans ses méthodes.

Et là, tu mords à l’hameçon, forcément. Ce qui nous amène à la question suivante : « Un poisson peut-il se réjouir d’avoir été péché ? » Parce que si l’on pousse la métaphore jusqu’au bout, je suis ce joyeux poisson, frétillant au bout du fil de pêche (du gros fil quand même), tétant goulûment le ver sur l’hameçon.

Un essai plus qu’un méthode

Comme je l’ai suggéré en introduction, il ne faut pas s’attendre à trouver ici les sempiternels conseils fondamentaux donnés aux apprentis écrivains par des apprentis conseillers sur le Net. Il s’agit là d’un livre des plus sérieux qui tient davantage de l’analyse scientifique (n’ayons pas peur des mots) de la conception du roman que d’une simple méthode d’écriture. Bien que…

Pour comprendre, il faut d’abord parler un peu de l’auteur. David Meulemans est un quadra à lunettes, barbu, cultivé et intéressant. (Je l’imagine souriant à cette description). Normalien, docteur en philosophie (sa thèse était consacrée à la créativité artistique), il dirige des ateliers d’écriture depuis une vingtaine d’années et a créé sa maison d’édition, Aux Forges de Vulcain, depuis une dizaine d’années.

Un livre consacré à l’art du roman écrit par un professeur de philosophie devenu un éditeur dirigeant de surcroit des ateliers d’écriture. T’as pas l’impression d’avoir tiré le gros lot ?

Bon, du coup, même si le bouquin se veut accessible, j’avoue qu’avec mon Bac – 3 je vais devoir m’offrir une seconde lecture pour m’assurer d’avoir bien tout saisi. Parce que le problème de ce livre c’est qu’il est définitivement intéressant. J’ai ressenti en le lisant la même frustration que j’ai parfois en écoutant un discours où plusieurs pensées te donnent à réfléchir mais que si tu te mets à méditer là, tout de suite, tu vas manquer d’entendre une autre idée aussi pleine d’enseignement que celle sur laquelle tu aurais voulu t’arrêter.

Tu me rétorqueras, ô penseur réactif, que contrairement à un conférencier qu’on ne peut pas mettre en pause, le livre supporte d’être refermé, voire annoté. C’est vrai. Et c’est pourquoi il va faire l’objet d’une deuxième lecture. Parce que la première s’est faite avec une forme d’avidité intellectuelle qui m’a empêché de prendre mon temps.

La quatrième de couverture

Avant de te donner un résumé personnel, je te confie celui de l’auteur. C’est plus souvent l’éditeur que l’auteur qui fait cette partie du bouquin mais là, du coup…

Écrire son premier roman en dix minutes par jour est un manuel qui propose à ses lectrices et lecteurs de les accompagner, pendant quelques semaines ou quelques mois, dans l’écriture de leur premier roman. L’ouvrage aborde successivement la question de l’angoisse de la page blanche, de la construction des personnages, de la création d’une ligne narrative. Parallèlement aux questions purement techniques liées à l’art de la narration, ce manuel propose un ensemble de conseils pour aider les écrivains en herbe à créer et entretenir l’habitude d’écrire régulièrement. Il propose à la fois une synthèse de recherches récentes sur la psychologie de la création et des connaissances accumulées par les écrivains et scénaristes. Ce texte est pour partie l’émanation de l’atelier d’écriture collectif DraftQuest, qui réunit plusieurs milliers d’écrivains amateurs.

David Meulemans est né en 1978. Normalien, docteur en philosophie, il est spécialiste des questions de créativité. Il est le concepteur de DraftQuest, un outil qui vise à éradiquer l’angoisse de la page blanche, et éditeur aux éditions Aux Forges de Vulcain.

Mon impression

Comme j’ai déjà écrit mon premier roman je ne vais pas pouvoir utiliser ce manuel dans son intention originelle. Mais c’est pas grave.

Comme l’autodidacte de Sartre dans la Nausée, j’ai appris en lisant. Je n’ai pas appris à écrire un roman. J’ai écrit un roman, j’ai essayé de faire comme si j’étais un écrivain et je le suis devenu. Modestement, mais vraiment. Avec la satisfaction de trouver des éditeurs qui m’ont fait confiance pour chacun de mes trois bouquins. En lisant Écrire son premier roman en dix minutes par jour, j’ai pris conscience de certains chemins que j’arpente régulièrement lorsque j’écris. Et cela m’a donné la drôle d’impression de pouvoir à présent cheminer dans la lumière alors que j’étais habitué à écrire à tâtons.

En tant qu’humain je suis perfectible, en qualité d’écrivain je le suis encore davantage et je sais que ce manuel va m’y aider. Il a été écrit pour ça.

David Meulemans précise à la fin de l’ouvrage des choses très utiles concernant son travail d’éditeur et la façon dont ses pairs ( et lui-même) sélectionnent les textes qu’ils vont publier. C’est à la fois instructif, encourageant ET décourageant. Si, si, c’est possible. Mais ça m’a donné envie de me mettre sérieusement à l’écriture d’un nouveau roman. Et c’est peut-être finalement le but avoué de ce superbe livre.

Écrire son premier roman en dix minutes par jour, de David Meulemans est édité Aux Forges de Vulcain.

186 pages en édition brochée, au prix de 18 €.

Si tu écris tu dois l’avoir dans ta bibliothèque.

Vraiment.

Et si tu n’écris pas encore, raison de plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s