Pause à rallonge et résolution

Ce matin j’ai quitté le mobil-home dans lequel je suis en vacances insolites depuis bientôt deux semaines pour me rendre à l’hopital en vue d’une consultation avec la chirurgienne qui m’a opéré.

Je suis ravi d’être enfin soulagé des plâtres que j’avais depuis le 11 mai et aussi un peu déçu de voir mon arrêt de travail prolongé jusqu’au 31 décembre. Mon kiné m’avait dit que selon lui je pourrai reprendre en novembre mais la spécialiste en a décidé autrement.

Sevrage

Comme je suis sous Tramadol (produit dérivé de la morphine) depuis 4 mois et que les douleurs se font moins sentir, j’ai demandé à débuter un sevrage. Oui, comme un vieux toxico il faut que je réduise ma consommation petit à petit pour ne pas être en manque.

La dernière fois que j’ai fait un sevrage c’était il y a longtemps, pour d’autres produits, j’avais arrêt violemment, du jour au lendemain, et ça m’avait conduit à être interné en hopital psychiatrique, donc cette fois-ci je vais faire ça petit à petit.

Source : http://www.alvarogerman.com ©

Résolution

Elle ne concerne pas le domaine médical mais ce blog.

Dès le début je l’ai voulu généraliste et fourre-tout, sans contrainte et juste pour le plaisir. Mais plus le temps passe et plus je me rends compte que la littérature y prend de la place. C’est normal qu’il en soit ainsi puisque je lis beaucoup et que j’aime parler de mes lectures.

J’ai donc décidé de produire plus souvent des chroniques littéraires tout en gardant cette approche généraliste qui me convient bien. Le #Livre du mois continuera d’exister mais peut-être y aura-t-il, pourquoi pas, un #Livre de la semaine. J’attends encore de voir mais je crois que c’est la direction naturelle de cet espace.

D’autant plus que depuis le début de ma convalescence je suis devenu un fervent visiteur de la bibliothèque de Dornach avec laquelle j’ai le plaisir de collaborer sur un dossier très excitant dont je te parlerai dans quelques semaines puisque pour l’instant je suis tenu au secret …

Maintenant que j’ai rédigé ces quelques lignes, je vais retourner pour quelques jours à mon mobil-home et à nos derniers jours de vacances.

N’hésite pas à t’exprimer dans l’espace commentaires, il est prévu pour ça.

6 commentaires

  1. Mon Christophe aimé,
    Je te souhaite un sevrage le plus doux possible, histoire de ne pas renouveler une expérience ancienne déjà mais que j’imagine toujours présente. Et bon, comme disait mon grand-père protestant version vaguement adventiste : Got vor Aüga ! Il était rigolo, mon grand-père… persuadé qu’il échapperait à la mort et qu’il aurait droit à la résurrection de son vivant, avec anges et trompettes et tout le tintouin. Raté… la Faucheuse, cette garce, l’a moissonné tout de même. A 97 ans, il est vrai, mais quand même…
    Des bises de loin,
    Joan

    J'aime

    • Salut Joan,
      C’est bon de te lire.
      Je dois me situer à la moyenne entre un punk à chien et ton grand-père.
      Je ne m’attend pas à la résurrection avec trompettes et le toutim mais à une version plus sobre.
      Mais pour ça il faudrait d’abord que je meurt et ça… et bien on dirait bien que pour l’instant ça ne veux pas!
      Tant mieux et pourvu que ça dure..
      Bises Jo.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s