Bleu silence, de Jean-Michel Audoual

J’ai eu le plaisir de bénéficier de la confiance des éditions Eyrolles qui m’ont offert la lecture de Bleu silence, le premier roman de Jean-Michel Audoual.

Éditer un premier roman est toujours un pari risqué et je suis heureux de contribuer modestement à la visibilité de ce livre car je suis vraiment convaincu que s’il bénéficie d’une bonne promotion, le pari sera gagné.

Ce bouquin traite de la parole confisquée, des souffrances indicibles induites par les douleurs de la violence familiale.

La couverture est toute en douceur, le texte en bas de couverture est un bandeau.

La quatrième de couverture

Mickaëlla est une enfant mutique. Sa mère n’a pas les mots non plus pour exprimer sa souffrance. Il faut dire qu’il y a Franck Pou, son père, avec ses mains pleines de veines, ses mâchoires crispées. Alors tout peut exploser, à la moindre occasion. A n’importe quel moment. Heureusement, grand-père Michou, le gardien des mots et Blabla le perroquet, veillent au grain avant le grand Tsunami. Un jour Mick finira par parler. Tous les mots lisseront leurs plumes, iront droit au but. Eux qui ont couvé leur colère pendant une décennie.

Un récit parcouru par les mots – retenus, collectionnés, répétés, personnages en soi de cette histoire, du silence à la parole libératrice.

Ce que j’en dis …

Je n’ai d’abord pas été frappé par la qualité de ce bouquin. Un vocabulaire volontairement très accessible et emprunt d’une constante touche de poésie. Des chapitres généralement très courts. J’ai rapidement pensé au style de René Goscinny, le célèbre papa du Petit Nicolas. La comparaison est certainement flatteuse mais est-ce que Jean-Michel Audoual parviendrait à s’émanciper de cette figure au fil de la lecture ?

La réponse est oui. Un oui magistral. Un OUI.

Parce que quand René Goscinny reste drôle et léger, Jean-Michel Audoual nous plonge dans des émotions puissantes, douloureuses, et ô combien profondes, sans rien changer pourtant à son style. Et là, plus de comparaison possible, on oublie vite le Petit Nicolas, on est dans Bleu Silence et c’est fort, c’est très fort.

Me voilà refermant déjà le livre et j’en parle à ma femme. Ma fille me téléphone et j’en parle à ma fille. Et maintenant, pianotant sur mon clavier, je t’en parle à ton tour.

Quand un livre et très accessible et terriblement puissant à la fois…

A propos de l’auteur

Jean-Michel Audoual est un passionné de la langue française et de ses mots. Il enseigne d’ailleurs la littérature française dans un lycée d’Angoulême.

Depuis la création d’une classe pilote pour enfants à haut potentiel en 2000 il accompagne ces jeunes avec passion et probablement beaucoup de bienveillance.

J’aurai le privilège de rencontrer l’auteur à Paris le 8 octobre. A suivre …

En librairie le 7 octobre 2021

Bleu silence, de Jean-Michel Audoual est édité par Eyrolles

Un livre broché de 239 pages au prix de 16 €

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s