Kid Paddle Tome 17 : Tatoo compris, de Midam

J’ai découvert Kid Paddle il y a bien longtemps, je crois que c’était dans Spirou magazine en 1993, dans ces eaux-là. J’avais tout de suite accroché à cette bande dessinée dont le héros est un jeune amateur de jeux vidéos à l’imagination débridée.

D’ailleurs, 10 ans plus tard je me suis offert le Tome 1 de l’intégrale. Un volume qui contenait les quatre premiers tomes, je m’en suis régalé puis je suis passé à autre chose. Kid Paddle a continué sa route sans moi, est devenu aussi un dessin animé mais comme je n’ai pas la télévision …

Or, voilà que, me promenant dans le rayon des nouveautés de NetGalley France j’ai découvert le Tome 17 du Kid.

Le résumé de l’éditeur

Kid Paddle, ce n’est pas juste un véritable pro des jeux vidéo. C’est aussi un gamin qui a un faible pour tout ce qui est gore, gluant, répugnant … et drôle ! Et dans ce domaine, il a vraiment une imagination débordante et ne recule devant rien. Tout ça sous l’œil désapprobateur de son père, paisible fonctionnaire, et de sa sœur Carole, première de la classe désespérément raisonnable, ses deux victimes préférées.

Ce que j’en dis …

Malgré le temps écoulé, Kid Paddle n’a pas changé et mon sens de l’humour non plus apparemment puisque j’ai commencé à me poiler dès la seconde histoire.

Chaque histoire dure une page, avec une chute finale et des thématiques récurrentes. Les jeux vidéos, en salle d’arcade ou sur console mais aussi en tant que personnage de jeu. Et c’est finalement cela que je retiens et que j’aime tellement dans cette série : cette imagination délirante du gamin qui se rêve aventurier dans un jeu, qui imagine son père dans la peau d’un révolutionnaire ou d’un agent secret.

Le tout est servi par un dessin haut en couleur et très marrant, un peu gore parfois mais rien de choquant, on est bien dans de l’humour potache.

La petite cinquantaine de pages est vite lue, le plaisir vite consumé, mais je me dis que je suis passé à côté des tomes 6 à 16 et je me réjouis de la perspective qui s’offre à moi de pouvoir les découvrir.

Kid Paddle Tome 17 : Tatoo compris de Midam est édité par Dupuis

L’album cartonné de 48 pages tout en couleurs coûte 10,95€

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s