Mourir ne suffit pas, de Danielle Thiéry et Marc Welinski

Cette année pour la neuvième fois s’est tenu à Mulhouse le Festival Sans Nom.

C’était le week-end du 23 et 24 octobre, c’est donc passé, mais j’ai eu le privilège de faire partie du jury pour le prix des lecteurs des bibliothèques de Mulhouse et à ce titre j’ai pu lire et donner mon avis sur 5 titres sélectionnés par l’équipe des bibliothécaires mulhousiennes.

Mourir ne suffit pas figure dans cette liste et il est à noter que Danielle Thiéry était la marraine de cette neuvième édition du FSN.

Le résumé de l’éditeur

Julia Domazan, psychologue réputée, anime chaque week-end Au cœur de la nuit, une émission radiophonique de grande écoute, basée sur un dialogue intime avec les auditeurs. Un soir d’automne, elle est interrompue par l’annonce d’une prise d’otages dans un restaurant huppé, place de la Madeleine. L’agitation règne à la rédaction, et Julia ne peut se défendre de l’impression étrange que cette soirée ne sera pas comme les autres. Elle reprend pourtant l’antenne et accepte un nouvel appel. Il s’agit d’une auditrice terrifiée, cachée dans une des pièces du restaurant où elle a trouvé refuge à l’arrivée des terroristes. Est-ce un hasard si Sylvie Pollet souhaite parler à Julia plutôt qu’à la police ? S’engage alors un tête-à-tête troublant entre les deux femmes, tandis que la prise d’otages se poursuit de façon dramatique et que le tension monte au sein de la police et des autorités politiques.

Ce que j’en dis …

C’est le premier des cinq livres de la sélection que je lisais. Malheureusement je n’ai pas du tout accroché.

Je n’ai pas cru à l’histoire une seule seconde. Elle m’a semblé tirée par les cheveux et le suspens n’a pas fonctionné. Par ailleurs j’ai trouvé certains passages vraiment téléphonés, évidents. Et lorsqu’on a deviné ce que serait la surprise, ce n’est plus une surprise. Embêtant pour un thriller…

Par ailleurs, la flic chargée de l’affaire est très condescendante envers le public en général et envers les réseaux sociaux en particulier. Du coup n’étant pas de la police, alors que l’autrice oui, j’avais ce drôle de sentiment qu’elle ne m’aimait pas…

C’est peut-être bizarre mais c’est mon ressenti.

Notons toutefois que sur Babelio, Mourir ne suffit pas obtient la note tout à fait honorable de 3, 75 sur 5. Certains lui ont même accordé la note maximale, comme quoi …

Quelques mots sur les auteurs

Et oui, puisqu’ils sont deux. Ceci explique peut-être cela.

Danielle Thiéry

Danielle Thiéry est la première femme a être devenue commissaire divisionnaire en France en 1991. Elle a écrit une quarantaine de polars et a reçu plusieurs prix littéraires dont Le Prix du Quai des Orfèvres en 2013 pour Des clous dans le cœur.

Elle travaille aussi pour la télévision, elle est l’auteur de la série policière Quai n°1 sur France 2.

Marc welinsli

Marc Welinski, son comparse sur ce livre, est normalien, travaille pour la télévision à des fonctions de responsabilité chez France-Télévision depuis 1996. Il y crée la chaine Mezzo avec Jacques Chancel et la dirigera jusqu’en 2000.

En 2011, il devient directeur du marketing de l’opérateur satellitaire Eutelsat. Depuis 2014, il se consacre à des missions de stratégie et de développement dans le domaine du marketing, du développement culturel et des nouvelles technologies.

Et parallèlement il a écrit une dizaine de livres dans différents genres littéraires.

Mourir ne suffit pas, de Danielle Thiéry et Marc Welinski est édité par Anne Carrière.

C’est un livre broché de 206 pages et il coûte 19€.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s