Dix âmes, pas plus, de Ragnar Jonasson

Les amateurs de romans policiers ne sont sans doute pas nombreux à bouder la vague islandaise. Et certains n’hésitent pas à dire que Ragnar Jonasson figure sur le podium des meilleurs auteurs de polars islandais.

NetGalley et Les Éditions de la Martinière m’ont offert la possibilité de me faire un avis sur la question en m’offrant la lecture du dernier roman de l’auteur qui paraitra en janvier 2022.

Le résumé du livre

« Recherche professeur au bout du monde ». Lorsqu’elle voit passer cette annonce pour un poste d’enseignant dans le minuscule village de Skalar, Una, qui ne parvient pas à trouver un emploi stable à Reykjavik, croit saisir une chance d’échapper à la morosité de son quotidien. Mais une fois sur place, la jeune femme se rend compte que rien dans sa vie passée ne l’a préparée à ce changement radical. Skalar n’est pas seulement l’un des villages les plus isolés d’Islande, il ne compte que dix habitants. Les seuls élèves dont Una a la charge sont deux petites filles de sept et neuf ans. Les villageois sont hostiles. Le temps maussade. Et, depuis la chambre grinçante du grenier où elle vit, Una est convaincue d’entendre le son fantomatique d’une berceuse. Est-elle en train de perdre la tête ? Quand survient un événement terrifiant : juste avant Noël, une jeune fille du village est retrouvée assassinée. Il ne reste désormais plus que neuf habitants. Parmi lesquels, fatalement, le meurtrier.

Ce que j’en dis …

Impossible avec ce titre et ce résumé de ne pas faire le lien avec les Dix petits nègres d’Agatha Christie (les âmes bien-pensantes, offusquées, penseront à corriger le titre mentalement).

Mais en réalité ces deux œuvres (n’ayons pas peur des mots) sont très différentes l’une de l’autre.

Certes, il y a ce nombre particulier, le huis-clos et le fait que l’un d’entre eux est l’assassin mais la comparaison s’arrête là. En fait, Dix âmes, pas plus est bien plus un formidable thriller qu’un pur roman policier. Il n’y a pas véritablement d’enquête. C’est davantage l’inquiétude d’Una qui ne se sent finalement pas si bien qu’elle l’espérait dans ce village qui va rapidement mettre le lecteur mal à l’aise à son tour. Difficile de ne pas virer parano quand la seule personne qui t’accueille comme il faut finit par … non, je ne vais pas spoiler, ce serait trop dommage.

Le suspens est toutefois très prenant, on a envie que ça se termine, on veut savoir où toute cette tension va nous mener. Le dénouement est tout sauf attendu, vraiment surprenant et pour ainsi dire libérateur.

Si vous aussi avez rêvé de vous isoler un peu pour fuir la vie quotidienne dans un grand centre urbain afin de vous mettre au vert dans un coin perdu, lisez ce livre avant de vous lancer !

Et si une telle idée ne vous est jamais passée par la tête, lisez-le quand même parce que c’est un très bon bouquin.

Est-ce que Ragnar Jonasson fait partie des meilleurs auteurs de polars islandais ? Je ne suis pas assez calé pour répondre mais les autres ont intérêt à être très bons s’ils veulent prétendre à l’écarter du podium.

Dix âmes, pas plus de Ragnar Jonasson est publié par Les Éditions de la Martinière.

C’est un livre broché de 336 pages qui coûte 21€.

Date de parution : janvier 2022.

3 commentaires

Répondre à Matatoune Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s