Un long voyage, de Claire Duvivier

Alors qu’Un long Voyage fait sa sortie en format poche chez le bien nommé Le Livre de poche, j’ai eu le plaisir de l’emprunter en format broché à la bibliothèque municipale.

On ne dira jamais assez l’importance de ces irremplaçables lieux d’accessibilité à la culture et à la connaissance.

Notons au passage que Le Livre de poche a souhaité conserver la très belle couverture de l’édition originale signée Elena Vieillard, illustratrice de talent.

Le résumé

Issu d’une famille de pêcheurs, Liesse doit quitter son village natal à la mort de son père. Frustre mais malin, il parvient à faire son chemin dans le comptoir commercial où il a été placé. Au point d’être pris comme secrétaire par Malvine Zélina de Félarasie, ambassadrice impériale dans l’archipel, aristocrate promise à un grand destin politique. Dans le sillage de la jeune femme, Liesse va s’embarquer pour un ambitieux voyage loin de ses îles et devenir, au fil des ans, le témoin privilégié de la fin d’un empire.

Ce que j’en dis …

J’avais découvert Claire Duvivier à travers les pages de Citadins de demain, également paru Aux Forges de Vulcain. Autant dire que je fais les choses dans le désordre puisque Un long voyage est son premier roman. Je note au passage que se retrouver sous contrat avec Le livre de poche pour un premier roman est déjà en soi une belle marque de reconnaissance.

Dans le premier roman donc, on retrouve ce qui caractérisait le second : une belle plume, et surtout cette progression lente. Claire Duvivier ne happe pas le lecteur dès la première page par un tour de force stylistique mais elle installe une ambiance particulière tranquillement, au fil des pages, donnant l’impression que rien ne presse, elle possède la maitrise de son histoire, il n’y a qu’à lui faire confiance et la laisser raconter.

On a donc le sentiment d’avoir affaire à une littérature assez sage. Mais lorsque, sans prévenir, elle glisse vers des univers troubles à mi-chemin entre fantasy et science-fiction, le choc est réel, presque violent. Puis elle reprend son rythme presque lancinant, mais l’esprit reste en alerte, le lecteur sait maintenant qu’elle est capable de surprendre et cela crée une sorte de tension inquiétante.

Plus on se rapproche du dénouement, plus il devient difficile de se dire que les meilleures choses ont une fin et que ce livre va bientôt la trouver. On aurait souhaité un encore plus long voyage.

Claire Duvivier est une autrice surprenante, pleine de ressources et de grâce et l’on ne peut que se réjouir à l’idée que son parcours littéraire ne fait que commencer, avec succès certes, mais laissant augurer de plus belles réalisations encore dans l’avenir.

Un long voyage de Claire Duvivier est édité par Aux Forges de Vulcain.

Le livre broché coûte 19€.

Désormais disponible chez Le Livre de poche au format du même nom, il est vendu 7,90€.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s