Boro, Est-Ouest, de Franck & Vautrin

Il s’agit du neuvième tome des aventures de Boro, reporter photographe, série confiée aux bons soins de Jean Vautrin et de Dan Franck il y a plus de trente ans.

Jean Vautrin n’est plus, Dan Franck a donc composé seul ce nouvel opus mais la magie opère totalement.

Le résumé

Blèmia Borowicz, dit « Boro », reporter photographe, originaire de Hongrie, est venu chercher à Paris une terre d’asile et de liberté. Il a l’insolence de la bohème et l’élégance désinvolte d’un héros fitzgéraldien d’Europe Centrale. Armé de sa canne et de son Leica légendaires, il ferraille avec une fougue libertaire contre les abus et les injustices du monde. Les déraisons de l’amour, les hasards de l’action et les fureurs de l’Histoire le conduisent toujours vers un destin exceptionnel.

Printemps 1960. Meurtri par l’entrée des chars soviétiques dans son pays, Boro a répondu à l’appel du Mossad : il est en Argentine sur les traces d’un bourreau nazi en fuite. De retour à Paris, il rejoint les porteurs de valises dans les appartements clandestins où se réunissent les réseaux de soutien au FLN algérien. Il arrive à Berlin dans la nuit du 12 au 13 août 1961 alors que s’érige le mur de la honte. Il y sauvera les premiers fugitifs évadés par les tunnels ainsi qu’une jeune pianiste allemande, virtuose de renommée internationale, prise au piège des barbelés de la guerre froide.

Ce que j’en dis …

Lorsque j’ai vu la couverture dans le catalogue du site NetGalley, j’ai tout de suite craqué sur l’illustration d’Enki Bilal et comme je ne connaissais de Franck & Vautrin que Vautrin …, j’avoue que j’ai sollicité ce livre en croyant avoir affaire à une bande dessinée !

Mais lorsque Fayard m’a envoyé le fichier numérique, j’ai pu constater mon erreur : ce n’est pas une BD mais un bouquin de plus de 400 pages. Moi qui espérait le lire entre deux romans …

Mais je ne regrette pas du tout ma méprise puisque s’il m’a fallu plus de temps que prévu pour venir à bout de Boro, Est-Ouest que s’il s’était agit d’une bande dessinée, le plaisir de lecture était au rendez-vous.

Comme il s’agit du neuvième tome de la série, je suppose que les amateurs vont se jeter dessus puisque le huitième date d’une dizaine d’années. Pour ma part, ce fut une découverte qui m’a donné envie de lire rétrospectivement les huit ouvrages précédents !

Dan Franck, sans Vautrin donc, propose un roman d’aventure teinté d’espionnage et dont on pourrait penser qu’il s’agit d’un reportage tant il dépeint avec force l’actualité de l’époque.

Durant cinq années qui s’écoulent de 1956 à 1961, le lecteur suit les aventures de Boro, reporter photographe engagé et courageux. Le récit commence en Argentine où Boro est contacté par le Mossad pour aider à coincer un nazi en fuite afin de permettre son extradition vers Israël pour qu’il y soit jugé. Il s’achève cinq ans plus tard à Berlin, dans un tunnel creusé entre l’Ouest et l’Est. Entretemps Dan Franck nous fait voyager de Cuba, dans la baie des Cochons, à Paris au cours d’une manifestation durant laquelle des dizaines d’Algériens sont jetés dans le Seine par les forces de police.

Des flashbacks nous amènent aussi en Hongrie, racontent de Boro son amour de jeunesse et comment il sauva la vie de Jolan, un jeune compatriote qu’il prendra sous son aile et à qui il enseignera le métier de photographe. Puis, dans le temps présent, Jolan va être approché par les services secrets français et sera chargé d’approcher un cadre de la Stasi par l’intermédiaire de sa fille, pianiste de renom, dont il ne pourra pas s’empêcher de s’éprendre.

Il y a donc des histoires et de l’Histoire dans l’histoire mais l’auteur maitrise sa narration de bout en bout et le lecteur navigue facilement et volontiers entre les pays et entre les époques.

Le seul moment pénible de cette lecture fut lorsque je parvins à la dernière page et découvris cette ultime mention, terrible : à suivre.

J’attends donc le dixième tome de Boro, reporter photographe avec une certaine impatience.

Boro, Est-Ouest, de Franck & Vautrin est édité par Fayard.

Le livre broché de 448 pages est vendu 22 € depuis le 27 avril 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s