Khronos, d’Adrian Huelva, Pierre-Paul Renders et Denis Lapière

Cinquième et ultime volet de la saga U4, Khronos vient apporter un dénouement attendu à la série best-seller de littérature Young Adult adaptée en bande dessinée.

La cerise sur le gâteau.

Le résumé

Jules, Koridwen, Yannis et Stéphane sont enfin réunis à Paris. Mais pas en tant qu’amis, puisque Steph tient en joue Kori et Jules avec son arme … Une situation que les militaires, traquant les ados ayant survécu à la pandémie U4, vont vite aplanir en incendiant les lieux où le quatuor s’était dissimulé ! Découvrant qu’ils sont tous fans du jeu « Warriors of Time » (WOT) et tous convoqués par le maître du jeu Khronos, Jules, Koridwen, Yannis et Stéphane comprennent qu’ils doivent unir leurs forces. Parviendront-ils à remonter le temps, afin d’empêcher l’apocalypse qui a dévasté la planète ? Ou bien Khronos leur réserve-t-il quelques (mauvaises) surprises ? Avoir la même passion pour un jeu en ligne ne signifie pas avoir les mêmes croyances ni la même vision de l’avenir …

Après quatre albums chacun consacré à l’un des héros, le cinquième et dernier tome de U4 les réunit enfin, pour une rythmique de récit inédite offrant son étonnante conclusion à la série dessinée inspirée de la quadrilogie du roman young adult !

Ce que j’en dis …

S’il y a une publication que j’attendais avec impatience, c’est bien celle-là !

La taille phénoménale de ma PAL me décourageant de visiter les catalogues en ligne, je l’ai remarquée avec un peu de retard sur NetGalley et je remercie Dupuis d’avoir accepté de m’envoyer un exemplaire numérique de Khronos afin que je puisse enfin savoir comment cette saga allait se conclure.

Si tu ne connais pas encore cette série culte adaptée en bande dessinée, tu peux cliquer sur l’un ou l’autre, ou chacun des quatre titres de la quadrilogie afin de connaitre le résumé et la chronique consacrée à chaque tome ici :

Comme tu l’as constaté, j’ai beaucoup aimé chacun des quatre albums de la série en dépit de l’incontournable phénomène de redondance qui a pu parfois agacer certains lecteurs.

Effectivement, chaque héros de la série est en proie à la même situation pandémique mondiale, rencontre les mêmes difficultés avec les militaires, et désire se rendre au même mystérieux rendez-vous avec Khronos en vue de remonter le cours du temps pour empêcher le drame de se produire.

Après avoir lu la quadrilogie, on est content que ça s’arrête mais on est surtout curieux de savoir comment la quête va s’achever.

Khronos tient ses promesses puisqu’il vient clore cette formidable saga d’une manière à la fois inattendue et réjouissante. Le final réserve bien des surprises et j’avoue avoir poussé quelques petites exclamations, tout seul, le nez devant ma tablette.

Ici, les singularités des personnages principaux s’entrecroisent, se mêlent et se démêlent. Ils se retrouvent enfin mais ne vont pas tous opter pour la même issue. Ce qui faisait la richesse de chaque album individuellement vient s’additionner ici dans une forme de bouquet final vraiment réussi qui permet de refermer ce dernier opus sans aucune once de déception.

Khronos n’est pas juste incontournable, il vient aussi conclure cette saga avec maestria.

U4 – Khronos, d’Adrian Huelva, Pierre-Paul Renders et Denis Lapière est édité par Dupuis.

L’album de 144 pages tout en couleurs est vendu 14,50€.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s