La loi du zen – Yakusas ! Tome 3, de Cyril Vial

La série Yakusas ! n’en finit pas d’évoluer positivement. Cyril Vial soigne sa proposition sous tous les rapports avec ce troisième volet qui aborde le thème de la rédemption dans la voie du zen.

Le résumé

Suite à la disparition rocambolesque d’Archibald Lefebvre, Takeshi Nori et Mitsuko Shinada sont parvenus à échapper aux yakusas et à la triade chinoise.

Le fils spirituel et l’ex-compagne , enceinte et éplorée, doivent désormais se reconstruire et, surtout, rester vigilants pour ne pas tomber entre les griffes du cruel Hayato. Oui, ce psychopathe ne rêve que d’une chose : les capturer, en particulier l’enfant à naître…

Les fugitifs, protecteurs dans l’âme, devront faire profil bas pour ne pas divulguer leur identité.

Pourront-ils toutefois résister à un appel au secours ?

Ce que j’en dis…

Après Mort cruelle et Vengeance mortelle, Cyril Vial nous entraîne toujours au même rythme effréné dans la suite des aventures d’Archibald Lefebvre.

Pour résumer, cet ancien flic parisien frappé par la malédiction d’un katana très particulier s’était retrouvé dans l’étrange situation consistant à partager le corps d’un adolescent en proie au harcèlement scolaire dans le premier tome.

Dans le second, c’est depuis l’intérieur qu’il décima une organisation mafieuse japonaise avant de s’évanouir dans un terrible incendie.

Il revient dans ce troisième tome en quête d’apaisement et de rédemption dans le corps d’un moine bouddhiste au passé plus que mouvementé pour veiller de loin, voire de près, sur son jeune protégé et son ex-compagne de la police nippone dont elle porte l’enfant.

Ce troisième volet est tout aussi survolté que les précédents, ça castagne sévère et c’est le moins que l’on puisse dire. Mais il y est aussi question de la nécessité de la rédemption pour Archibald qui était tombé sous l’influence du maudit katana et avait perdu la confiance de ses proches du fait d’une propension à la violence de moins en moins maîtrisée.

Dans La loi du zen, Archibald va être enseigné à changer, à s’apaiser et à se contrôler.

L’intrigue gagne en épaisseur mais le style très porté sur les arts martiaux japonais continue de donner lieu à de nombreuses scènes d’action et à des combats particulièrement violents.

Pour ma part, je prends plus de plaisir à ces moments posés durant lesquels la psychologie des personnages prend le pas sur l’action et puisque Cyril Vial a laissé reposer sa plume avant de rédiger le quatrième volet de la série, je serais ravi de découvrir une suite plus axée sur cette intériorité des protagonistes.

Il n’y a qu’un seul moyen de savoir si mon vœu sera exaucé, découvrir la suite des aventures archibaldesques prévue pour l’année 2023.

La loi du zen – Yakusas ! tome 3, de Cyril Vial est disponible sur Amazon.
Le livre broché de 350 pages est vendu 18€. Le format numérique est à 4,99€.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s