Ce que j’en dis … s’agrandit.

Tu as peut-être remarqué que je n’ai pas signé les deux derniers articles parus cette semaine.

En effet, j’ai invité quelques proches qui partagent mon appétit culturel à venir contribuer à Ce que j’en dis …

De nouveaux collaborateurs

Photo de fauxels sur Pexels.com

Alsacedoller

Parmi les nouveaux arrivants – d’autres pourraient suivre – Alsacedoller (oui, c’est un pseudo) est une jeune retraitée avec qui je partage un goût prononcé pour la littérature et les nouvelles sorties.

Elle a un penchant pour les polars et me parlait de ses lectures avec tellement d’enthousiasme que je lui ai proposé de venir le faire ici et de toucher un plus large auditoire.

Et elle a accepté.

Charlélie Rover

Charlélie Rover, de son côté, est encore bien loin de la retraite.

Plusieurs fois je suis allé au cinéma avec lui et j’ai été saisi de constater qu’il était toujours en mesure d’offrir une analyse poussée après la séance de façon quasi systématique. Ce dont je me sens bien incapable.

J’aime le cinéma mais je ne suis pas cinéphile.

Charlélie l’est.

D’autres modifications

J’ai aussi décidé de supprimer La Boutique.

Comme tout auteur, j’avais l’espoir que le simple fait de proposer mes livres sur le web allait favoriser le volume de vente.

Ce n’est pas précisément le cas.

Comme Ce que j’en dis… devient participatif, je me dis que cette mise en avant n’a plus lieu d’être. Je laisse donc cet onglet en activité jusqu’à la fin de l’année afin que personne n’ai le regret de n’en avoir pas profité pendant qu’il était temps puis il disparaitra.

Une équipe

Depuis trois ans que cet espace existe, je suis heureux de le voir évoluer, grandir et devenir peu à peu une référence.

Bien que l’activité soit modeste, plus de 80% du trafic est généré par les moteurs de recherche ce qui signifie que le site est bien référencé et c’est tant mieux.

En renonçant à être le seul maître à bord, je tiens surtout à éviter la monotonie au sens premier du terme.

Ce ne sera désormais plus une seule voix qui se fera entendre ici mais bien trois, et sans doute davantage au fil du temps.

Si personne ne lisait ces lignes je n’aurais évidemment jamais songé à une telle évolution.

Mais tu es précisément en train de les lire et c’est donc grâce à toi et à ta fidélité que ces changements sont possibles.

Je tiens donc à te remercier.

Sincèrement,

Christophe Gelé

5 commentaires

  1. Je souhaite un bel avenir au trio appelé à croître – et que je rejoindrai éventuellement le jour où mes occupations pour lors trop nombreuses me laisseront le loisir de souffler un peu…

    Envoyé de mon iPhone

    >

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s