Les voyages extraordinaires de Naïa, de Jean-Noël Godard

Lorsque j’ai vu ce roman jeunesse dans la sélection Babelio de la Masse critique de novembre, étant moi-même grand-père d’une adorable Naïa, je n’ai pas pu m’empêcher de postuler et je suis ravi d’avoir été choisi pour lire Les voyages extraordinaires de Naïa de Jean-Noël Godard.

Le résumé

La petite Naïa, âgée de sept ans, vit avec sa mère dans une maison isolée. Un jour, la fillette découvre par hasard des lettres écrites à son intention par son père, qu’elle n’a jamais connu. Bouleversée par leur contenu, Naïa se met secrètement en quête…

Dans la forêt, elle rencontre un étrange ermite, qui lui parle d’emblée comme à une adulte : « Les seules vérités sont celles que tu sens avec le corps » ou « Apprends à voir la beauté en chaque chose et tu seras heureuse ». Il deviendra un guide bienveillant qui accompagnera Naïa dans son ouverture de coeur et dans ses perceptions exceptionnelles de l’Invisible.

Au terme d’une enquête faite de voyages extraordinaires hors de l’espace et du temps, Naïa découvrira, dans un lieu sacré, une prophétie dissimulée aux yeux du monde.

Ce que j’en dis…

Encore une fois je suis surpris de constater à quel point un roman à destination d’un jeune lectorat se montre riche de propositions.

Cela me fait penser que Jean-Noël Godard tient le jeune lectorat en haute estime et je tenais à le saluer.

Roman initiatique, Les voyages extraordinaires de Naïa constitue une véritable introduction à la littérature de l’imaginaire. On sent la volonté de l’auteur d’aider les jeunes lecteurs/trices à pouvoir échapper à un carcan éducatif réducteur et à conserver sur le monde et les personnes un regard d’enfant.

L’enfant ne juge pas, ne condamne pas, il sait écouter et accepter l’impensable.

Ainsi la relation que Naïa entretient avec l’ermite, son Papé de la forêt, ne serait pas possible entre deux adultes. Un homme qui vit seul dans une grotte, qui entend des voix et confie s’être évadé d’un hôpital psychiatrique depuis des années ne constitue pas aux yeux de la plupart un voisin idéal.

Mais c’est justement là l’intérêt de ce livre : Jean-Noël Godard rebat les cartes de la société et propose cette fable où les faiblesses sont des forces incomprises et où la malveillance est totalement absente.

La plume est inattaquable et l’intrigue savamment ficelée et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre.

Pour autant les valeurs mystiques véhiculées, mettant en avant la méditation, les voyages hors du temps et de l’espace, la survivance de l’âme et l’importance d’écouter toujours son coeur et son intuition, ne m’ont pas particulièrement séduites.

Toutefois, je suis certain que cette proposition, si elle ne va pas dans le sens de ma propre perception du réel et de l’invisible, saura plaire à un large lectorat et correspondre aux valeurs de beaucoup.

Par ailleurs, ce roman fait partie d’un projet transmédia culturel et artistique de grande envergure regroupant d’autres productions, audiovisuelles notamment dont une chanson de Zaz dont voici le clip vidéo:

Les voyages extraordinaires de Naïa, de Jean-Noël Godard est publié par les éditions Pourpenser.
Le livre broché de 290 pages est vendu 20€.
Paru le 6 juin 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s