Une thérapie, de Léo Cairn

Mon premier coup de coeur de l’année 2023 est aussi un premier roman et la seconde publication de La Manufacture de livres pour la rentrée de janvier.

Une thérapie de Léo Cairn caracole en tête et il y a de bonnes raisons à cela.

Le résumé

Un matin d’hiver, un médecin psychiatre, le docteur Frédérique, est retrouvé inanimé à son domicile. Ce qui l’a conduit à tenter de mettre fin à ses jours, il va en faire le récit à son thérapeute, quand il accepte de jouer le jeu. L’origine de sa détresse, c’est Emma, obsédante autant que fragile. Tandis que le psychiatre se livre, à travers des secrets progressivement dévoilés, se précise le portrait de la femme. Mais si cette liaison n’était pas exactement ce que le docteur Frédérique voulait nous faire croire ? Peut-on s’en remettre à ce que raconte cet homme ?

Dans ce premier roman hypnotique, Léo Cairn nous entraîne au coeur des ombres , dans l’esprit d’un homme doutant de ses souvenirs, de ses perceptions, de sa lucidité. Nous en devenons tour à tour confidents, spectateurs, juges et analystes. Mais dans le domaine des sentiments, derrière l’illusion d’être aimé, n’existe-t-il qu’une vérité ?

Ce que j’en dis …

Dès les premières pages, je me suis rapidement trouvé obsédé par ce livre troublant. Des chapitres relativement courts se succèdent à un rythme binaire : le patient se livre, l’analyste résume et tire des conclusions.

On tombe vite d’accord pour dire que le titre, Une thérapie, ne donne pas dans la surenchère.

Mais ce qui fait tout l’intérêt du bouquin c’est la légitimité de l’œuvre en même temps que son originalité. Un psychiatre qui se confie à un confrère dans le cadre de son internement après une tentative de suicide, c’est plutôt original. Nous présenter les faits en faisant du lecteur le témoin des entretiens, c’est plutôt bien pensé. Mais le clou du pompon de la cerise sur le gâteau, c’est que l’auteur, Léo Cairn, est lui-même un psychiatre. D’où une acceptation d’emblée pour le lecteur de se laisser emporter dans le récit avec une confiance totale et irréversible.

J’ai beaucoup apprécié ce qu’Une thérapie dépeint comme une réalité dont la majorité des gens a malheureusement peu conscience : le frontière entre l’équilibre mental et la perte de cet équilibre est très mince.

On ne nait pas fou, on le devient. Et qu’est ce qui est le plus à même de nous faire perdre la tête que les douloureux désordres causés par la passion amoureuse ? Peut-être les foudres de la guerre lorsqu’on la vit à hauteur d’homme, mais rien n’est moins sûr.

Ici, c’est le docteur Frédérique qui va s’éprendre d’Emma, une psychologue qui rejoint le service de psychiatrie au sein duquel il officie en qualité de chef de service. Un spécialiste chevronné qui connait les circonvolutions hasardeuses dans lesquelles l’esprit humain est capable de s’aventurer et de s’égarer mais qui ne possède pas pour autant la carte du territoire et qui finit par s’y perdre à son tour.

Au fil de la lecture on envisage différentes options : le thérapeute du Dr Frédérique va sombrer dans une empathie destructrice, ou le patient va simplement guérir, ou bien il va se trouver plus ou moins volontairement au coeur d’un drame qui se jouera dans le service où il se trouve interné.

On pense à tout … sauf à la conclusion ébouriffante qui arrive finalement dans l’épilogue.

Interdiction formelle de commencer ce bouquin par la fin !

Mais si tu le lis comme un livre mérite d’être lu, du début à la fin, en te délectant de chaque page, alors tu auras aussi ton coup de coeur du mois.

Une thérapie, de Léo Cairn, est édité par La Manufacture de livres.
Le livre broché de 368 pages est vendu 20,90€.
Paru prévue le 19 janvier 2023.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s