Pluie

Aujourd’hui on avait prévu de faire le tour de la Guadeloupe en voiture.

Mais on ne va finalement pas le faire parce qu’il pleut.

Ça me rappelle une discussion qu’on a eu il n’y a pas très longtemps avec mon épouse.

Elle aime beaucoup la pluie, moi non. On se demandait pourquoi cette différence. Enfin, surtout moi. Elle ne se pose pas ce genre de questions propres à accaparer l’esprit inutilement. Elle est pragmatique. Moi je suis un torturé.

Elle vient de la campagne. Moi, de la ville. Pour elle la pluie a une utilité évidente, immédiate. Pour moi la pluie est un frein. A Paris, à part nettoyer les trottoirs, la pluie ne sert à rien, ne rime à rien.

Ici, quand tu vois la pluie tomber, tu as tout de suite à l’esprit la notion de nourriture pour le sol, les végétaux, les animaux, les insectes. Ça foisonne de vie tout autour.

Je pense que les citadins, pour ne pas dire les Parisiens, sont privés de ce rapport direct avec la nature qui permet d’apprécier les phénomènes naturels à leur juste valeur.

Dommage.

Il pleut sur les icaques.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s