Le soldat désaccordé, de Gilles Marchand

Parmi les romans de la rentrée littéraire de septembre 2022, se trouve Le soldat désaccordé qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Gilles Marchand continue de nous offrir une littérature empreinte de poésie et pétrie d’humanité.

Le soldat désaccordé, de Gilles Marchand, Aux Forges de Vulcain

Le résumé

Paris, années 20, un ancien combattant est chargé de retrouver un soldat disparu en 1917. Arpentant les champs de bataille, interrogeant témoins et soldats, il va découvrir, au milieu de mille histoires plus incroyables les unes que les autres, la folle histoire d’amour que le jeune homme a vécue au milieu de l’enfer.

Alors que l’enquête progresse, la France se rapproche d’une nouvelle guerre et notre héros se jette à corps perdu dans cette mission désespérée, devenue sa seule source d’espoir dans un monde qui s’effondre.

Ce que j’en dis…

Gilles Marchand m’avait définitivement séduit avec son précédent Requiem pour une Apache.

C’est donc avec envie que je me suis procuré son nouveau roman, moins pour le thème martial qui ne fait pas partie de mes sujets de prédilection que pour la plume et la sensibilité particulière de l’auteur dont j’attendais qu’il m’émeuve encore, ce en quoi il ne m’a nullement déçu.

J’ai d’abord été particulièrement troublé par la façon dont Le soldat désaccordé correspondait aux Gueules d’ombre, de Lionel Destremau. Dans les deux cas on retrouve un ancien combattant devenu enquêteur, chargé d’obtenir des éléments de réponse concernant un autre ancien combattant.

Dans Gueules d’ombre, il s’agit de retrouver l’identité d’un soldat dans le coma, dans Le soldat désaccordé, il s’agit de retrouver la trace d’un soldat disparu.

Je m’interroge souvent à ce sujet : les auteurs sont-ils proches ? Comment et pourquoi sont-ils pareillement inspirés ? Ce n’est pas la première fois que je suis surpris par ce hasard qui fait que ma PAL m’amène à découvrir des univers différents abordant une thématique semblable.

Mais je choisis de ne pas démystifier et renonce à interroger directement les auteurs à ce sujet.

D’ailleurs je trouve cela rassurant pour le modeste auteur que je suis : on peut être original sans que l’idée du livre soit totalement singulière.

Gilles Marchand en apporte l’éclatante démonstration puisque, passé le premier trouble causé par cette étrange corrélation, j’ai rapidement relégué Gueules d’ombre à la place qu’il occupait dans mes bons souvenirs littéraires pour ne plus en faire un élément de comparaison.

En effet, Le soldat désaccordé, au delà de l’enquête proprement dite, propose une vision à la fois poétique et humaniste de cette période particulière que fut le vingtième siècle pour les Européens, bercés par des guerres, des nouvelles de guerre et une nouvelle guerre.

Les historiens de tous bords s’accordent à dire qu’en 1914 l’humanité a tourné une page, abandonnant une vision tranquille de l’existence tournée vers l’avenir avec optimisme pour se focaliser sur une période qui ne fait plus qu’empirer depuis.

Mais ce qui ne change pas, ce sont ces valeurs qui habitent le coeur des hommes : l’amour, l’amitié, la poésie, le sens artistique, le sens de l’humour et l’envie d’aimer encore et encore.

Comme dans Requiem pour une Apache, l’auteur nous offre une galerie de personnage très attachants, très humains en dépit ou à cause de leur décalage.

J’ai souri à propos du choix des patronymes : Jeanne Joplain, Georges Hérisson et autres Raymond Davisse, si musicalement évocateurs.

Au final, ce qui me restera de ce roman, ce ne sera pas cette guerre terrible qui lui sert de toile de fond, mais la magnifique force de l’amour qui lie les êtres au-delà des affres de l’existence, qui sait braver tous les dangers et ignorer toute les peurs.

Le soldat désaccordé, de Gilles Marchand est édité par Aux Forges de Vulcain.
Le livre broché de 207 pages est vendu 18€.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s