Veuf cherche femme immortelle, de Jean-Louis Fournier

De Jean-Louis Fournier j’ai lu un grand nombre de livres qui m’ont toujours plu et ému.

Je remercie donc NetGalley et JC Lattès de m’avoir offert la lecture de Veuf cherche femme immortelle.

Veuf cherche femme immortelle

Le résumé

Ma femme Sylvie était très bien élevée, elle aura commis dans sa vie une seule faute de savoir-vivre. Elle qui s’effaçait toujours, pour laisser passer les autres, est partie la première. Elle avait beaucoup de qualités, il lui en manquait une : l’immortalité.

Parce qu’il se sent seul, qu’il ne veut pas être veuf une seconde fois, Jean-Louis Fournier publie une petite annonce : Veuf cherche femme immortelle. Des lettres lui parviennent, de parfaites inconnues et de femmes célèbres : La Joconde, Néfertiti, Sissi, Emma Bovary, Carmen, Jeanne d’Arc, la Goulue, la Vierge Marie, Chimène, la Castafiore… Difficile de choisir, il a besoin des conseils de Sylvie qui lui répond de l’au-delà. Ses avis sont toujours pleins de bon sens et d’humour.

Veuf cherche femme immortelle est une célébration de toutes les héroïnes, un chant plein de douceur et de mélancolie. C’est aussi le portrait émouvant de l’épouse tant aimée et qui n’est plus, celle qui a été et reste le grand amour d’une vie, sa femme immortelle.

Ce que j’en dis …

Comme les ouvrages précédents de l’auteur, celui-ci m’a touché.

Veuf depuis des années, Jean-Louis Fournier imagine la rédaction d’une annonce matrimoniale résumée ainsi : Veuf cherche femme immortelle.

La suite du récit alterne les réponses à cette annonce, parfois suivies de l’avis de son épouse défunte. Les femmes qui répondent sont toutes des célébrités, des femmes qui ont compté, de La Joconde à Madame Bovary en passant par Colette ou Néfertiti.

Cette galerie de personnages féminins est à la fois un hommage à Sylvie, l’épouse décédée et définitivement irremplaçable, et un hommage à toutes les femmes qui atteste que Jean-Louis Fournier est un philogyne.

J’ai découvert le substantif dans ce livre et je le garde précieusement dans mon stylo.

Entre ces réponses imaginaires s’invitent parfois des souvenirs liés à leur vie commune, souvent en rapport avec des maisons que le couple a achetées et restaurées. Il doit y avoir une symbolique puissante à explorer, quelque chose comme une quête de pérennité, mais mes compétences de psychiatre sont malheureusement inexistantes.

Dans ces passages autobiographiques, l’auteur confesse la noirceur de son caractère et de sa personnalité et reconnait la valeur exceptionnelle de celle qui a su le supporter.

Jean-Louis Fournier se livre avec une sincérité touchante et une honnêteté rare.

Par ailleurs, c’est en lisant Veuf cherche femme immortelle que j’ai appris qu’il est le créateur de La Noiraude et Antivol, une vache hypocondriaque et un oiseau en proie au vertige, deux anti-héros qui ont bercé mon enfance…

Je ne le savais pas mais Jean-Louis Fournier avait commencé à toucher ma sensibilité avant même que je commence à le lire.

Veuf cherche femme immortelle, de Jean-Louis Fournier est édité par JC Lattès.
Le livre broché de 240 pages est vendu 19€.
13,99€ pour le format numérique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s